La Zone de Disneypen

Pour découvrir le monde de Club Penguin

Histoire de Sabypenguin — 1

Classé dans : Histoires — 28 juin, 2010 @ 17:50

Salut les penguins! Mon amie, Sabypenguin, a écrit une histoire que je vais publier sur le site. Voici la première partie et n’hésitez pas à laissez des commentaires!

 

 

À la conquête de G


Le signe
 
Devant un feu de camp à la plage, deux amis étaient là et parlaient.
-Tu sais quoi?
-Quoi?
-Finalement, je préfère…ne plus être un agent!
-Quoi!? Mais tu es fou! Agent secret un jour, agent secret toujours! Sauf si tu trahis les règles… Mais pourquoi as-tu dit cela?
-… Manon… Tu as toujours été si formidable! Sensible et gentille! Pour répondre à ta question… C’est G…
Un petit bruit les interrompit. Ils virent dans le buisson, non loin d’eux, une personne les observant.
-QUI EST-CE?! OU QU’EST-CE QUE C’EST QUE ÇA?! RICK?!
-Manon… Manon… Calme toi… Voyons regarde la de plus près, tu vas voir…
Elle s’arrêta instantanément.
-Mais… C’est… Mme Sylvie?
Une femme trébucha par en avant et tomba. Quand elle fut de nouveau debout, elle réajusta son habit, les salua et s’en alla sous le regard impressionné des témoins de sa chute. Petit à petit, elle s’éloignait en faisant attention à toutes les roches pour ne pas trébucher de nouveau.
En montant l’escalier pour se rendre à la forêt, elle ne put s’empêcher de penser à leur conversation.
« G…G… Que c’est-il passé avec G? Ça doit être grâve pour que ça fasse cet effet. G aurait-il prit le clan d’Herbert? »
En se dirigeant vers la Grand-Place, elle aperçut un autre agent du nom de Fernant. Cheveux minces et bruns, lunettes noires, habillés du Smoking, tout pouvait prouver qu’il était bien et bel un agent.
-Ah, tu n’as pas tardé à savoir la triste vérité! *bras croisés et accoté contre un arbre*
-Salut Fernant. *Avec le regard fuyant en continuant de marcher* Quelle vérité? Et que fais-tu ici?
-Les agents ne veulent plus faire leur travail! Voilà la vérité! Tu pensais vraiment que j’allais rester sans rien faire? Pourtant, tu me connais! Ou tu me connaissais… Nous formions l’équipe la plus rapide de toute l’agence! Faisons équipe!
Il se déplaça assez vite pour l’empêcher de passer. Ses bras allongés, il bloquait tout passage proche. Mais Sylvie rit.
-Ha ha ha! Fernant, tu n’as toujours pas changé. Tu ne sais pas qui je suis devenu. Je ne suis plus qu’une agente! Je suis l’associée du chef de l’EHF! La Élite Humain Force! Je n’ai ce genre d’habitudes! Une mission de G, allons voir Fernant! Il m’aidera surement! Et quelques heures plus tard, tout résolu! Fini, mission accompli! *ton ferme* J’ai autre chose à faire! Vois-tu?
- Ce n’est pas ce que tu faisais à la crique.
Impressionnée et eue, elle baisa la tête. Son soupir brisa soudainement le silence. Elle se demanda si Fernant l’avait espionné.
- M’as-tu espionné? Quel est ton but? * de mauvaise humeur*
- Je ne t’ai pas espionné! Je te connais. Je t’ai vu en marchant. Mon but est d’aider cette île et de rester ami avec toi.
-J’ai un bus à ne pas manquer. *en le contournant et avançant*
-*toujours de dos* Tu ne sais pas ce qu’il se passe. Si tu savais… *en se tournant*
-NON! Je te l’ai dit! C’est fini!
-Sylvie!
Elle commença a courir pour finalement attraper son bus. Elle lui jeta un regard noir confondu avec la tristesse. Et entra lentement.
À coté d’une fenêtre du bus, Sylvie regardait dehors depuis environ 15 minutes. «Que c’est-il passé avec Fernant tout à l’heure? Pourquoi ai-je eu ce sentiment de colère et tristesse? Qu’est-ce qu’il voulait me dire? Avait ce rapport avec G? Ou peut-être que…»
Le chauffeur d’autobus l’interrompit dans ses étranges et nombreuses questions. Vêtu de bleu, le conducteur se leva de son siège et informa le reste du bus.
-Mesdames et messieurs, c’est le dernier arrêt! Veuillez descendre du véhicule. Merci et bonne fin de soirée.
Tout le monde se leva d’un même coup et se dirigeait vers la sortit. Vers la fin, le chauffeur remarqua la dernière passagère.
-Mademoiselle… C’est le temps de sortir, je suis désolé mais… Est-ce que tout va bien?
-Oui.. Enfin presque mais… Cela n’a aucun rapport avec vous ou qui que ce soit du bus. Je ne devrais pas vous retardez! Je suis désolé. Je m’en vais…
-Vous n’avez pas l’air en forme. Vous voulez en parler?
- Non merci. C’est très gentil.

Un commentaire »

  1. Clemyi dit :

    Ouah! Voila touute une écrivaine! Continuue De Même Sabypenguin!

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Les BG de Battlefield |
Télécharger en infinité vos... |
theelderscrollsivoblivion |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | WoW AFK
| xD Chat !
| Fan Site des Skulls Breakers